jeudi 28 août 2014

C'EST LA RENTREE


VIVE LA RENTRÉE !!!



             Ça y est, ce mois d’août, qui n'a pas été vraiment un mois d’août, se termine.

La rentrée de septembre vient de prendre sa place et avec elle son lot de bonnes résolutions.

             Pour notre club, SDKM8, commence cette saison sur les chapeaux de roue car, nous la débutons dès le lundi 1er septembre.


             Durant tous le mois de septembre, nous vous proposons une initiation au Krav Maga, discipline de Self Défense et de combat.

Les lundi mercredi et jeudi a partir de 18h00 et jusqu’à 20h30 nous organisons un cours de remise en forme pour se remettre des vacances  et un cours de DÉCOUVERTE DU KRAV MAGA


              Venez vous initier (voir rubrique infos pratiques). Pour cela envoyez un petit mail a
contact@sdkm8.fr pour nous  signaler le jour de votre présence. 


              Ce mois de septembre sera aussi ponctué par le forum des associations du huitième qui se déroulera le dimanche 7 septembre a partir de 9h30 sur la place Ambroise COURTOIS Lyon 8

Venez nous rencontrer et poser toutes vos questions. 


           Fort de deux nouveaux instructeurs,  le club SDKM8 met en place cette année et a partir d'octobre, des cours dédiés aux débutants et aux avancés pour que chacun puisse préparer sa ceinture.


Nous aurons aussi régulièrement des stages de découverte et de perfectionnement. 

Sportivement votre

L'équipe SDKM8

mercredi 27 août 2014



Voici, pour les amateurs un lien, redécouvert sur facebook.
Belle demo, belle énergie. 



En attendant, et parce que je peux encore le faire cette semaine, il n'y aura pas d'entraînement ce soir au Pass Pressensé. 

Je vous donne donc rendez vous jeudi a 18.00 pour le dernier cours des vacances et lundi pour la reprise. 

A jeudi 
Daniel





dimanche 24 août 2014



Smiley Triste
Bon voilà, pour la dernière semaine du mois d’Août et sous cette forme, je m’entraîne lundi au
  Pass Pressensé a partir de 18h00.


       En attendant, je vous mets l'eau a la bouche avec ce petit lien ou vous verrez d'excellentes mises en situation.




Daniel

jeudi 21 août 2014

CHARRETTE!!!





Je viens de trouver le temps pour vous annoncer, comme vous vous en doutiez, que je je serais à 18h00 au Pass Pressensé.


Voici un autre article glané sur FREELETICS

Bonne lecture

Daniel
ATTENTION
Au cours de votre séance d'entraînement, vous faites vivre à votre corps beaucoup de stress. Les mouvements rapides et puissants stimulent fortement vos muscles. Afin de percevoir et de traiter ces stimuli efficacement, votre corps doit être préparé avant l'entraînement avec un Warm-Up, un échauffement. Malheureusement, beaucoup de personnes n'y attachent pas suffisamment d'attention. Mais pourquoi est-ce si important alors ? Dans cet article, nous allons vous donner une courte introduction sur le thème de l'échauffement et nous résumerons les faits les plus importants. 







L'échauffement évite les blessures
Le plus important : l'échauffement permet d'éviter les blessures. Tout comme un démarrage à froid peut causer de graves problèmes à votre voiture, un démarrage à froid de votre entraînement peut nuire à vos muscles, vos tendons et vos ligaments. Des mouvements soudains et inattendus provoquent de fortes tensions sur les parties du corps concernées. Des élongations et des ruptures musculaires peuvent se produire - ce qui conduit finalement à des interruptions involontaires de l'entraînement. Alors pour ne pas en arriver là en premier lieu, il faut prendre aussi sérieusement votre échauffement que votre séance d'entraînement. 



Quels processus sont déclenchés à l'intérieur de votre corps ?

L'échauffement n'évite pas seulement les possibles effets négatifs mais en apporte aussi de très bons ! Tout d'abord, la température de votre corps augmente pour se rapprocher de celle de l'entraînement. Vous pouvez prendre cela à la lettre alors que la température de votre corps augmente réellement. De plus, votre fréquence cardiaque, votre circulation sanguine et l'activité de vos poumons augmentent. Le taux d'oxygène triple et vos muscles sont alimentés en nutriments et en oxygène jusqu'à quatre fois plus qu'à la normale. Plus de synovie est produite dans les articulations ce qui rend les cartilages plus épais et plus résistants. Ceci est particulièrement important lorsque vous faites du Freeletics ! Les ligaments et les tendons deviennent plus élastiques et votre système nerveux est activé ce qui rend l'interaction de tout votre appareil musculaire plus harmonieuse et plus efficace ! Un bon échauffement vous prépare aussi mentalement pour relever le défi à venir – un aspect souvent sous-estimé ! Comme le flux sanguin dans le cerveau augmente et que certaines zones sont activés par la libération de neurotransmetteurs, votre concentration augmentent. Cela vous rend plus motivé, alerte, centré et plus engagé.
Seul un bon échauffement peut libérer votre plein potentiel au plus haut niveau - physiquement et mentalement.
 
Quelles règles dois-je suivre ?

Essayez de ne pas utiliser toute votre énergie avant l'entraînement à proprement dit, même si vous devez quand même mettre quelques efforts dans votre échauffement. Environ 50 % de votre pleine capacité est suffisante pour réaliser la majeure partie de votre routine. Toutefois, des petits pics d'intensité devraient compléter votre échauffement et peuvent être un facteur décisif. Commencez votre entraînement immédiatement après l'échauffement car la température d'un corps sans mouvement descend rapidement dans les cinq à dix minutes.
Votre échauffement doit toujours se composer de deux parties. L'un est une partie cardiovasculaire qui comprend des exercices pour votre cœur et vos vaisseaux sanguins et donc pour démarrer votre circulation sanguine. Beaucoup d'athlètes terminent leur programme à ce stade – alors que pour nous, les Free athlètes il ne fait que commencer. La deuxième partie contient ce que l'on appelle des mouvements neuromusculaires. De manière générale, cela comprend tout ce qui touche à vos muscles, vos nerfs et l'interaction de l'ensemble de votre système - surtout des exercices de mobilité et de stabilité, mais aussi des mouvements rapides et puissants. Ces exercices en fin de compte vous préparent pour les exigences spécifiques d'un entraînement Freeletics.
Cette routine est aussi appelée un échauffement dynamique. Donc, quand on parle d'échauffement, nous ne voulons pas dire "courir et s'étirer". L'échelle ne doit absolument pas être faite avant votre entraînement (du moins aucun étirement statique) mais après – plus d'infos à venir bientôt.
 
Quels sont les exercices appropriés ?

Pour ce qui concerne la partie cardiovasculaire de l'échauffement, vous pouvez simplement faire du jogging, des Jumping Jacks ou des High Knees. Maintenez une intensité moyenne et augmentez votre rythme par vagues successives. Quelques minutes suffisent. La véritable cerise sur le gâteau d'un échauffement Freeletics est la partie neuromusculaire. Ici, nous combinons les différents schémas de mouvements et visons à activer l'interaction entre votre système musculaire et votre système nerveux. Flexion, extension et rotation - ces séquences de mouvement préparent les parties principales du corps pour les mouvements qu'elles devront effectuer pour mener à bien la séance d'entraînement. Vos épaules, colonne vertébrale, tronc et vos hanches sont d'une importance majeure ici. Sur ce, nous vous fournissons quelques exemples avec de courtes instructions qui portent sur ces régions du corps en termes de mobilité et de la stabilité. Incluez-les dans votre routine d'échauffement et restez dans le coin – encore beaucoup de chose à venir.


 

mardi 19 août 2014

Désolé Mais je n'ai trouvé que ça




Je sais que la vie est dure


Les entrainements aussi


on a tous des courbatures



mais on se voit mercredi

Daniel

dimanche 17 août 2014

Le soleil reviens cette semaine






Et moi aussi.
Apres une trop grande semaine de repos, j'y reviens.

Je dois tenter d'éliminer les abus estivaux (glace chips pastis...) pour la rentrée et donc je serais au Pass lundi soir a partir de 18h00


Message pour tous les adhérents du club qui ont envie de m'aider à transpirer et à reprendre une forme humaine


Voici un petit article sur la nutrition vu par FREELITICS.

Des sessions d'entraînement intensives ne sont qu'une première étape sur votre chemin pour obtenir un corps athlétique. La deuxième étape est basée sur une nutrition saine et axée sur votre objectif, ce qui n'est ni ennuyeux ni inutile. Acceptez le défi d'aujourd'hui et partagez votre propre recette.


Voici des suggestions d'ingrédients que vous pourriez utiliser: 

• Choisissez des laitues, épinards, haricots verts, brocolis, tomates, carottes, courgettes ou d'autres variétés de légumes ! Ils constituent la base de chaque repas de Freeletics!

• Les sources de protéines nutritives peuvent être des poissons ou des fruits de mer, de la viande maigre, des produits laitiers allégés, des œufs ou du tofu.

• Le riz complet, le pain complet ou les pâtes complètes, les pommes de terre, les patates douces, et les légumes vous feront vous sentir rassasié plus longtemps et vous fourniront beaucoup d'énergie!

• Les oignons, ail, gingembre, piment, herbes fraîches et les différentes épices comme la cannelle, la muscade, le curcuma et la vanille ajoutent de la saveur à votre plat. Utilisez de la moutarde, de la sauce soja, du vinaigre ou des agrumes pour donner à vos repas un petit plus!

• Tous les types de noix et de graines, ainsi que leurs huiles peuvent être utilisées en parfaite garniture!

• Quoi d'autre? Les fruits comme les pommes, les framboises, les bleuets, les raisins, la mangue et le kiwi ainsi que des ingrédients exotiques, tels que les produits faits à base de noix de coco et de divers super-aliments comme le quinoa, les graines de Chia et les baies de Goji. Il n'y a aucune limite à votre imagination.


Bon courage à ceux qui testent
Daniel

lundi 11 août 2014

DU CALME !!!!


Du calme avant la rentrée.

Pour des raisons évidentes de repos et pour ne pas risquer de me blesser plus tard, je préfère ne pas m’entraîner cette semaine.

Donc je n'organiserai pas de cours cette semaine au Pass Pressensé.

En attendant, j'ai glaner un petit article pour votre culture sportive.

A bientôt

Daniel





ATHLÈTES !

Il y a quelques semaines, vous avez appris quels sont les différents types de muscle. Pour vous en tant que Free athlètes, ce qu'on appelle les muscles striés ou squelettiques sont les plus importants. Afin d'obtenir une compréhension du fonctionnement de ce muscle, il est important de connaître quelques notions de base sur sa structure interne.
Regardons de plus prêt
Vous pouvez imaginer un muscle comme un câble solide constitué d'une multitude de petits fils – les soi-disant faisceaux musculaires. Ces fais-ceaux musculaires sont constitués de fibres musculaires parallèles et sont également connus sous le nom de cellules musculaires.
Ces cellules sont elles-mêmes constituées de nombreuses chaînes de myofibrilles. Le long de la myofibrille, il existe des sections appelées sarcomères qui forment le système de filaments d'actine et de myosine. Ce sont de longues protéines qui glissent les unes contre les autres pour produire la tension et le relâchement du muscle, c'est-à-dire le mouvement. Dans une contraction concentrique par exemple, les myofibrilles se raccourcissent car le filament de myosine tire vers le haut le filament d'actine. Les sarcomères constituent la majorité de notre masse musculaire. Le reste est constitué principalement de vaisseaux sanguins, de tissu conjonctif, de cytoplasme et de nerfs.
Comment les mouvements se produisent-ils ?
Les myofibrilles sont contrôlées par le système nerveux qui innerve les fibres musculaires à se contracter ou à se détendre. 
Le cerveau envoie des signaux aux cellules musculaires à l'aide d'ions minéraux, aussi appelées les électrolytes. Cette énergie chimique est transformée en énergie cinétique dans les cellules : le muscle se contracte. Les tendons qui relient le muscle à l'os transfèrent la force musculaire produite qui entraîne le mouvement du squelette.

Par le biais des ions de calcium, les têtes du filament de myosine sont activés pour se connecter aux filaments d'actine et le muscle se contracte. Dès que la concentration en calcium dans la cellule musculaire diminue, les têtes « reviennent » à leurs positions d'origine et relâchent le filament d'actine – le muscle se détend.
Pour réduire la concentration en calcium, il faut utiliser du magnésium. Même s'il n'est pas directement actif dans la cellule, il ralentit et facilite la baisse du calcium.

Les muscles ont aussi des points faibles !
Bien que le système soit très sophistiqué, il n'est pas parfait et il a même quelques défauts : en cas de mauvaise communication, si les nerfs envoient des signaux trop nombreux, trop forts ou tout simplement faux ou si les cellules musculaires ne peuvent pas gérer les actions reçues, des spasmes peuvent se produire. Ce sont des contractions incontrôlées du muscle touché. Un genre bien connu de spasme est la crampe musculaire. Nous traiterons de ce sujet très bientôt.

La force musculaire provient de processus à échelle microscopique mais a des répercussions énormes cependant. Des dizaines de milliers de muscles et de cellules nerveuses interagissent parfaitement pour créer même les plus infimes mouvements. Fidèle à la devise "la force de la chaîne est dans son maillon le plus faible", un muscle ne peut fonctionner efficacement que si toutes ses cellules fonctionnent correctement. La bonne nouvelle c'est que : les muscles peuvent apprendre ! Et le meilleur moyen de renforcer et d'apprendre à votre système musculaire c'est un entraînement continue sous forme de mouvements intenses !  

Alors continuez de suivre votre Guide, affuter votre système comme jamais et soyez dans la meilleure forme de votre vie !

D'ailleurs :
Les myofibrilles sont à l'origine de l'appellation du muscle strié en tant que tel. Les myofibrilles sont disposées circulairement et régulièrement entre les éléments les plus sombres et ceux plus légers, l'actine et la myosine, alternativement. Ce qui fait que les cellules musculaires apparaissent striées au microscope.